Eislek Trail – 1

Après vous avoir parlé du Lee Trail lors de mon précédent article, je souhaiterai aujourd’hui vous présenter les deux premières étapes de l’Eislek Trail. Cet itinéraire de 106 kilomètres raccordant les Ardennes belgo-luxembourgeoises est habituellement découpé en 5 étapes. Il s’inscrit dans la continuité du Lee Trail car il débute à Kautenbach (Luxembourg), lieu d’arrivée du Lee Trail, pour se terminer à La Roche-en-Ardenne (Belgique). Fini les sentiers escarpés et les crêtes rocheuses … l’Eislek Trail dévoile un tout autre visage que son petit frère ! Si comme nous, vous adorez la nature, vous serez charmé non seulement par le paysage diversifié que vous traverserez (berges sauvages, plateaux romantiques, petits patelins typiques, etc.) mais aussi par les découvertes culturelles et historiques proposées par cet itinéraire. Je vais aujourd’hui vous parler des deux premières étapes de l’Eislek Trail qui se passent sur le sol luxembourgeois et que nous avons réalisées lors d’un week-end. Je reviendrai sur les 3 dernières étapes lors d’un 3ème article.

106 kilomètres dans les Ardennes belgo-luxembourgeoises (partie I)

C’est à Kautenbach, où nous avions terminé le Lee Trail, que débute l’Eislek Trail avec toujours comme guide l’onde blanche sur fond bleu. Cette première étape, longue de près de 27 kilomètres, nous a emmenés jusqu’à la ville de Clervaux. C’est vrai qu’en train nous y serions arrivés plus vite, mais nous aurions raté de très beaux points de vue et la traversée de charmants petits villages luxembourgeois.🙂 En effet, l’itinéraire nous a guidés à travers champs et forêts, au cœur de vallées encaissées, tout en haut de plateaux ou encore le long de rivières … 

Pour le petit côté insolite de cette étape, nous avons trouvé sur notre route, à proximité du lieu-dit « Lou », le seul point de confluence entre un degré de latitude et un degré de longitude « rond » au Luxembourg. Bienvenue au cercle solaire du Kiischpelt !

Quant à Clervaux, la ville d’arrivée de cette étape, elle mérite de s’y attarder une journée entière de par les attractions qu’elle propose. Faute de temps, nous ne l’avons que très brièvement visitée. Nous avons fini la première étape par un petit verre sur la Place du Marché et le lendemain nous avons admiré l’église décanale et le Château de Clervaux. Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de visiter l’exposition « The Family of Man », célèbre collection de photos signée Edward Steichen inscrite depuis 2003 au Registre mémoire du monde de l’Unesco, car il fallait que l’on reprenne la route. A notre grand regret, nous avons donc laissé la tour octogonale de l’Abbaye Saint-Maurice de Clervaux derrière nous pour aller arpenter la mystérieuse forêt de Béischend. Et voilà c’était reparti … pour plus de 21 kilomètres de marche !

Cette 2ème étape recèle de surprises comme les restes de l’épave de l’avion anglais FK-803, abattu le 21 mars 1945, que l’on peut apercevoir au lieu-dit « Dentzerbësch » ou le convent de Cinqfontaines qui apparaît comme un mirage à la sortie d’un pré. Et une fois de plus cette étape se termine en beauté par le Domaine du Moulin d’Asselborn. Nous avons eu un véritable coup de cœur pour cet endroit !

Comme il est assez compliqué de rejoindre Kautenbach depuis Asselborn, le plus simple est de terminer votre étape à Troisvierges si vous la faites sur un week-end ou de trouver quelqu’un (comme ce fut notre cas … merci Marcel) qui va emmènera à Troisvierges J ! Rendez-vous dans 2 semaines pour connaître les trois dernières étapes de l’Eislek Trail …

Si vous souhaitez en connaître davantage sur ces deux étapes, rendez-vous sur notre blog ! Vous pouvez aussi suivre nos aventures via notre page Facebook.

Tags:
Stéphanie C.

Stéphanie C.

Je m’appelle Stéphanie et j’ai 38 ans. Avec mon mari, Georges, nous nous sommes découvert depuis peu une passion pour la marche à pied. Pratiquer la marche nous permet de rester en forme tout en réalisant une activité physique, en plein air. Elle nous permet également de décompresser, de relâcher les tensions ou de nous vider la tête tout simplement.     Par ailleurs, comme nous sommes de grands gourmands, marcher nous permet d’éliminer les nombreuses calories ingérées. Mais cette activité nous permet surtout de sortir des sentiers battus et de découvrir de magnifiques endroits qui ne sont pas toujours accessibles en voiture. C’est afin de partager notre passion et nos découvertes que nous avons créé le blog www.onmarcheetvous.eu ainsi que notre page Facebook. Qui sait peut-être que nos récits vous inspireront et que vous aussi vous vous mettrez « en marche » … ?!?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.