fbpx

Le gaming : Combien, Quand, Où ?

Alors aujourd’hui on va parler de comment jouer et où jouer. Cela paraît banal comme ça ou justement très complexe. Alors ça n’est ni l’un ni l’autre forcément. Tout est affaire de temps et d’espace, forcément il est aussi question de budget.

Pour certains, les mauvaises langues, le budget c’est nouveau. « Avant » ce n’était pas aussi cher. Alors je vais d’abord partir sur le point budget. On verra que oui, dépendant du budget on ne peut pas avoir tout ce que l’on souhaiterait, mais non ce n’est rien de nouveau finalement. En fait c’est même en partie moins cher qu’avant. Oui, oui, je vous assure.

Donc en ce qui concerne les prix il y a 2 critères à prendre en compte. Premièrement la conversion de la devise de l’époque en Euro. Puis le calcul par rapport à l’inflation. Donc je suis allé sur le site de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, de France), qui a une calculatrice. On peut donc aussi convertir l’Euro en Euro, car avec les années l’inflation a aussi changé la valeur de l’Euro.

J’ai pris six exemples différents en ce qui concerne les consoles. Voici un petit tableau :

Marque Console Année de sortie Prix initial Année de conversion Prix converti
Nintendo NES 1987 1500 Francs fr. 2020 390 Euros
Nintendo SNES 1992 1250 Francs fr. 2020 280 Euros
Sony Playstation 1 1995 2090 Francs fr. 2020 445 Euros
Sony Playstation 2 2000 2990 Francs fr. 2020 633 Euros
Microsoft Xbox 2002 479 Euros 2020 605 Euros
Sony Playstation 3 2006 600 Euros 2020 703 Euros

Si on prend alors le prix des consoles les plus récentes, une Nintendo Switch va vous coûter entre 199 et 329 Euros selon le modèle que vous allez acheter. Pour une Playstation 5 vous allez payer 499 ou 399 Euros et finalement pour la Xbox Series X vous payerez 499 Euros et pour la Series S le prix est à 299 Euros.

On comprend donc vite que les prix ont changé, ils ont en fait baissé. L’univers des jeux vidéo n’est pas différent des autres entreprises de manufacture. Plus vous produisez, moins vous avez de coûts, moins vous avez besoin de demander d’argent, plus vous êtes attrayants et plus vous aurez de clients. C’est aussi simple que cela.

Je ne parlerai même pas du prix des jeux ! Pour la SNES, par exemple, les jeux pouvaient coûter 100 Euros la pièce en conversion en Euro 2020 !

Donc niveau budget il y a quand même bien des différences, votre choix dépendra aussi de ce que vous recherchez dans les jeux vidéo. Ça paraît évident et pourtant, j’en entends tellement des « c’est du gâchis » ; « j’ai payé cher pour ce que j’en fait » ; « les jeux sont trop chers » ou « je ne trouve pas ce qui me plaît ». Souvent ces critiques viennent du mauvais choix effectué.

Alors restez, car c’est ici qu’on peut expliquer ce qu’il vous faut. Niveau budget on a au moins clarifié l’histoire et les valeurs d’aujourd’hui.

Maintenant comparons les options. Acheter une console ? Prendre un abonnement avec un catalogue de jeux disponibles ? Quoi faire dans ce cas ? Je décortique :

Prenons l’exemple du Xbox Game Pass. Avec celui-ci vous n’avez même pas besoin de console. En effet, avec votre smartphone, tablette (phase test) ou ordinateur compatible vous pourrez profiter du même catalogue de jeu inclut dans cet abonnement. Vous payez une mensualité et vous pouvez le stopper si finalement ce n’est rien pour vous ou que vous jouez bien plus que prévu et que votre matériel est trop limité pour pouvoir en profiter pleinement. Il s’agit aussi de voir le nombre de jeux que vous jouez régulièrement. Prenons deux exemples ici et comparons :

Nintendo Switch 299 € Jeu 50 € en moyenne
Xbox Game Pass 12,99 € / mois

Donc, disons que vous avez une Switch, vous avez cinq jeux. Cela vous revient à environ 550 €. Pour le même prix vous aurez accès au Game Pass Ultimate pendant 3 an et 6 mois. Si on regarde sur cette période uniquement, l’offre de Xbox est bien plus intéressante car avec ce budget vous ne serez pas limité à cinq jeux et vous serez aussi nomade car avec un ordinateur portable et un accès internet vous pourrez tout autant profiter de vos jeux.

Dans la comparaison je n’ai pas mis l’ordinateur dans le budget car les gens ont quasiment tous un ordinateur pour plein d’autres raisons que les jeux vidéo.

Par contre il est rare en plus de trois ans de rester à cinq jeux, donc on peut même dire que sur cette période vous aurez plus économisé avec l’abonnement. Il y a pourtant un mais, car oui cela devient souvent moins intéressant quand on fait attention aux détails. Le plus important des détails, le catalogue de jeux. Le Game Pass est bien fourni, ne contient toutefois pas forcément les jeux qui vont vous intéresser le plus et vous vous trouverez à acheter l’un ou l’autre jeu quand même. Le catalogue évolue constamment, aussi bien dans le fait de rajouter un jeu que d’en enlever un. Si l’un des jeux enlevés faisait partie de ceux que vous jouiez, vous ne pouvez plus y jouer. Vous devrez l’acheter.

Ce n’est donc pas si simple et le choix en devient presque cornélien, oui je sais je me permet des phrases bien complexes pour parler de jeux vidéo.

Maintenant passons au temps que l’on peut ou veut consacrer à un jeu vidéo. Il est évident que le temps est une valeur inestimable et peut vous faire tirer les cheveux jusqu’à la calvitie (si ça arrive, allez consulter quand même… oui, quand même). Donc si on aime les jeux vidéo, qu’on est attiré par son concept mais que le temps n’est pas un allié de taille je partirais sur la Nintendo Switch voire la version LITE. La variété de jeux permet d’avoir pour un prix raisonnable des jeux en tous genres et surtout qui sont souvent plus conviviaux.

La version LITE a une particularité, elle est uniquement utilisable en version « nomade » ou « portable ». Donc on ne peut pas la brancher à la télé, elle revient aussi moins cher que les autres versions de la console. Elle permet justement de gagner du temps de jeu si on a de long trajets en bus ou en train par exemple. Pour la version plus standard, on peut jouer à tous les jeux du catalogue aussi bien en version nomade que branché à la télévision.

L’utilité d’un abonnement comme celui du Game Pass, car oui il en existe plusieurs comme le Google Stadia ou Black Nut, peuvent aussi avoir de l’intérêt. Comme je l’expliquais, selon ce qu’on jouera le prix peut en valoir la peine. Tout dépendra du catalogue, il est aussi très facile d’avoir connaissance des catalogues disponibles vu le nombre conséquent de sites critiques, sites de fans, sites d’informations relayant ces informations et pouvant donner au futur client tout ce dont il a besoin pour faire l’achat le plus judicieux.

Et puis vous avez de bons samaritains comme moi qui vous donnent des astuces directement, et ça, c’est quand même sympa. Oui je me lance des fleurs tout seul !

Maintenant le dernier point et probablement le plus compliqué de tous, l’espace ou la pièce dédiée aux jeux vidéo. Alors ce n’est pas obligatoirement une pièce qui n’a d’utilité que pour les jeux vidéo mais, et la aussi je vous vois avec votre petite naïveté mignonne, il faut quand même un endroit où vous êtes sûrs de pouvoir jouer régulièrement.

C’est simple, je pense que la plupart du temps, les consoles ou la console se trouve(nt) dans le salon. Du moins pour les gens de ma tranche d’âge. D’autre ont une cave, un bureau ou une pièce réellement dédiée à leur passe-temps, mais cela reste assez rare. Pour les plus jeunes, les adolescents ou simplement toute personne vivant chez ses parents, la console est dans la chambre. Cela paraît assez logique, naturellement là aussi je parle d’une majorité de gens.

Donc le choix à faire doit être réfléchi. Aurais-je la possibilité de jouer quand je veux ? Aurais-je assez de place pour y poser tout ce dont j’ai besoin ? Vais-je gêner ceux qui vivent avec moi ? Ces questions doivent se poser.

En ce qui concerne la première question. C’est important de pouvoir utiliser votre console quand vous le voulez, sinon vous serez frustré et vous vous direz que c’est un mauvais investissement.

Pour la deuxième question, il faut savoir que console rime avec certains accessoires. Les plus évidents, les boites des jeux achetés, le chargeur pour votre ou vos manettes. Naturellement aussi du meuble qui tient votre télé. Alors il faut être clair, il faut un meuble rien que pour tout ça.

Puis vient la troisième question. C’est simple, si vous êtes en colocation par exemple. Si votre chambre ne permet pas de pouvoir y mettre une console. Vous devez être certains que la ou les personnes qui vivent avec vous vous permettent de jouer quand l’envie vous prend.

En tant que jeune ado qui n’a pas d’indépendance financière c’est plus compliqué. Il faut déjà l’accord des parents et là aussi, les parents sont des adultes qui ont des routines depuis plus longtemps et ont besoin aussi de faire redescendre la pression et les jeux vidéo dans le salon ne permet pas forcément de se détendre. La chambre n’a pas forcément été choisie par celui qui y dort et doit donc voir les possibilités d’aménagements.

Heureusement je suis là pour vous guider. Il s’agit de pouvoir faire des compromis. De toute manière, il est plus facile de commencer avec une console à prix réduit. Aujourd’hui Nintendo et Xbox ont une console au prix de 299 €. On a un catalogue varié et on peut avoir beaucoup de jeux à des prix réduits vu le nombre conséquent de soldes et de revendeurs qui ont des actions spéciales. L’avantage de la Nintendo Switch étant de pouvoir jouer même sans télé.

Sinon un abonnement peut aussi faire l’affaire, si vous avez un smartphone assez récent ou que vous récupérez le smartphone d’un parent, celui-ci vous permettra de faire vos premiers pas dans le monde des jeux vidéo. Au moins le point de l’espace n’est plus un souci et pour le point budget le prix le plus bas aura été choisi. Par contre, seul, vous pourrez répondre au point du temps à y consacrer. Pour ma part c’est jamais assez, mais c’est une autre histoire.

Tags:
Richard

Richard

Je suis Richard, jeune luxembourgeois de 30 ans. Je suis un père (un peu papa poule) de deux enfants, un mari (amoureux comme un ado) et maître d'un chien (j'ai presque envie de dire papa d'un chien). Je suis tombé dans le gaming étant petit et je ne vois pas ma vie sans ce hobby (au point d'être vice-président d'une asbl sur le gaming). J'adore voyager à travers le monde et j'ai un besoin important de tout connaître de l'histoire d'où je me trouve.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.