fbpx

Ma lecture Coup de (cœur)

Dans cette société, où la différence lance souvent des débats et émet souvent des jugements, il m’est très important de partager avec vous ma lecture coup de cœur de cette année.

Mikey Walsh (né en 1980) est un écrivain britannique, connu pour ses romans autobiographiques. Très sensible et souffrant du trouble d’anxiété sociale, il évite les apparitions publiques. Il est toutefois actif dans les compagnes LGBT et se bat donc pour le respect des différences.

« Gipsy Boy –les garçons ne pleurent pas » est l’autobiographie de Mikey Walsh qui partage les souvenirs de son enfance avec les lecteurs. Le petit Mikey raconte comment l’on vit dans la communauté gitane. Les valeurs et les règles au sein de la communauté sont si différentes des autres cultures, qu’il est difficile de les comprendre. Il explique que les gitans ne font pas vraiment attention à leur langage devant les enfants. Leurs mots sont bruts et vulgaires et leurs gestes souvent déplacés. La fréquentation des cours ne fait pas parti de leurs priorités non plus. Par contre, on apprend aux enfants à faire de petits bricolages (souvent frauduleux) afin de gagner de l’argent pour la famille. Les descriptions du petit garçon sont crues et correspondent vraiment à tous les clichés que l’on a tendance à entendre…

Né d’un père boxeur, qui a déjà dépeint l’avenir de Mikey, il n’a pas d’autre choix que de cacher sa vraie nature douce et sensible. Les souvenirs sont détaillés et difficiles à lire. Il montre les deux facettes de son enfance ; d’un côté son amour et sa loyauté envers sa famille et de l’autre côté sa colère et sa tristesse en parlant de son vécu. Il décrit toutes les violences physiques et psychologiques qu’il subit de la part de son père, des autres hommes du village et des autres enfants qui doivent le provoquer en duel. Fils d’un boxeur célèbre, il devrait pourtant aimer se battre et porter fièrement ce nom de famille, mais il ne se sent pas à l’aise, a peur et est très faible physiquement. Lorsqu’il découvre que son corps évolue et que ses attirances sexuelles sont différentes des autres garçons, Mikey est moqué. Toujours loyal envers sa famille, il va essayer de ne pas faire de peine à sa mère et à cacher la vérité à son père, très attaché à sa réputation. Plus le temps passe, et plus il se sentira en danger… Vivre sa vie normalement au sein de sa communauté aurait clairement été impossible.

Si vous êtes à la recherche d’une histoire émouvante, voici ma recommandation. Vous ressentirez toutes sortes d’émotions, de la pitié pour le petit garçon et de la colère à l’encontre de ses parents et de tout son entourage. Moi j’ai ressenti tellement d’émotions dans cette lecture, que je ne peux oublier ce livre. Je tiens à préciser qu’ici le sujet principal n’est pas la difficulté de vivre dans la communauté gitane en particulier, mais vraiment la difficulté d’être compris et accepté dans des communautés très traditionnelles et très liées à leurs mœurs et croyances.

 

Faites-moi savoir si vous avez été inspiré par mon article et si vous avez finalement acheté ce livre !

Read&Enjoy
Tags:
Debora

Debora

29 💐Traveller ✈️Educator 🎈Reader & Manager of a little Book Club 📖 Mom👧👦

Blog Comments
Avatar

Merci pour cet article. Il donne vraiment toutes les indications nécessaires sur ce livre sans en dévoiler trop.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.